Vos dons

Les besoins de Anta Akhi Liban

Les besoins prioritaires pour Anta Akhi Liban en 2017 - 2018

Plus que jamais nous avons besoin de votre générosité!

En l’absence de rentrées fixes, Anta Akhi sollicite l’aide de donateurs au Liban et à l’étranger, notamment en France, organise des activités génératrices de revenus, et lance des appels au Parrainage.

Le don à Anta Akhi France ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

 

Voici des besoins prioritaires concrets et urgents pour l’accompagnement du parcours de vie des jeunes confiés à la responsabilité de Anta Akhi.

Besoin de vie Quotidienne

Anta Akhi se charge d’assurer à tous les jeunes tous les moyens nécessaires pour qu’ils vivent dignement, qu’ils s’épanouissent et trouvent le vrai sens de leur vie.

On ne peut compter sur les volontaires et on le comprend.

Quand on en trouve, ils refusent souvent d’assurer les soins de l’hygiène personnelle, et nous ne pouvons compter sur la régularité de leur présence.

L’accompagnement des jeunes doit être assuré 24h/24 par les personnes qui se relaient.

Il nous faut, suivant la lourdeur du handicap, un accompagnateur pour 1 à 5 jeunes limités dans leur autonomie.

En moyenne, 1 accompagnateur accompagne 2 jeunes.

  Prise en charge globale d’un jeune vivant au Foyer de tendresse : 15 000 euros par an.

Je donne

Les Médicaments

Pour toutes les prises en charge, qu’elles soient liées directement à la maladie chronique, ou pour les complications occasionnées par la régression due au handicap.

La facture de médicaments non remboursés par le Ministère de la Santé libanais s’élève à 16 500 euros par an.

Fauteuils roulants

Sept de nos jeunes ont rapidement besoin de fauteuils roulants adaptés : Pierre, Philippe, Elie, Fadi, Rita, Aida et Samo...

Coût : 17 200 euros.

Transport journalier et  voiture adaptée

2 Vans sont nécessaires pour les transports journaliers, un vers Beyrouth et un autre vers Byblos, 2 chauffeurs et 2 accompagnateurs, pour un coût annuel de 14 500 euros. 

De plus, besoin urgent d’acquérir une voiture adaptée à un seul fauteuil roulant, 36 500 euros.

             

Je donne

Nous nous mobilisons également pour l’opération de Rita

Tout comme son frère Fadi l’année dernière, une opération du système auditif est indispensable pour Rita  Rechdane qui souffre d’une maladie dégénérative.

Elle est devenue sourde et aveugle.

L’opération donnerait à Rita la faculté d’entendre à nouveau, mais à condition qu’elle soit suivie par un orthophoniste.

Le coût restant à charge de l’opération - l’essentiel étant couvert par le Ministère de la Santé - et des séances d’orthophoniste s’élève à  9 000 euros.

   

Je donne